Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

Trafic


Trafic

     Le nom trafic a signifié "négoce, commerce" jusqu’au XVIIe siècle. Ensuite, il prit le sens de "commerce illicite" : un trafic d'armes, un trafic de stupéfiants, etc. Trafic est également présent dans la locution trafic d’influence "fait de recevoir des présents pour faire obtenir de l'autorité publique un avantage destiné à un tiers". Depuis le milieu du XIXe siècle et sous l'influence de l'anglais traffic, le nom français a pris les sens de "mouvement" et de "flux de véhicules". On parle donc de trafic aérien, de trafic routier … Si ces expressions sont acceptables, on bannira en revanche de son vocabulaire l'anglicisme trafic "circulation intense de voitures". Ainsi, au lieu de dire il y avait du trafic sur l'autoroute, on dira il y avait une très forte circulation sur l'autoroute. On ne dira pas non plus qu'on est bloqué dans le trafic mais que l'on est bloqué dans les embouteillages. Même si cela ne peut rien contre les bouchons.

 

Cet article est extrait de l'ouvrage suivant : Vocabulaire du français contemporain, avec des exemples effrontés et des commentaires insolents.

 

 

B I E N.jpg


18/04/2016
2 Poster un commentaire