Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

But !

     De nombreuses expressions françaises utilisent le nom but. Toutefois, en dépit de leur grande popularité, elles sont à manier avec prudence.

     Dans le but de est une expression incorrecte d'un point de vue sémantique car un but est un point à atteindre ; si on est dans le but, c'est que l'on a déjà atteint ce point. On dira donc en vue de, afin de, ou, tout simplement, pour. De la même façon, l'expression poursuivre un but n'est pas très logique et ne résiste pas, elle non plus, à une analyse : un but étant une cible immobile, comment le poursuivre ? Il vaut mieux dire tendre à un but, tendre vers un but, chercher à atteindre un but ou viser un but. Une autre expression est également un non-sens ; il s'agit de remplir un but : un but s'atteint, il ne se remplit pas. C'est pourquoi il est préférable d'utiliser, dans ce cas, les expressions atteindre un (ou son) but.

     Il existe heureusement quelques expressions avec le nom but qui sont tout à fait correctes : avoir pour but de, chercher à atteindre un but, tendre vers un but, viser un but, etc. On peut aussi parler de but visé, mais non de but recherché.

     Notons qu'un but étant une fin, un objectif à atteindre, parler d'un but final est pléonastique.

     Dans le contexte sportif, en revanche, on peut utiliser facilement le nom but. Mais, ici, il convient de ne pas se tromper de prononciation : trois buts à deux se prononce sans liaison et surtout pas en faisant sonner le t, prononciation qui nierait le s du pluriel.

     Dans un autre domaine, on veillera à la graphie de l'expression de but en blanc "à l'improviste, sans prévenir". Si but représente ici le nom butte "élévation de terre" (blanc nommant la partie blanche de la cible), il est fautif d'écrire *de butte en blanc car la graphie but s'est imposée au fil du temps. Toutefois, il faut bien graphier butte dans la locution verbale être en butte à "être la cible de".

      Voilà de quoi marquer des buts dans une conversation sur le lexique français ...

 

 

Cet article est extrait de l'ouvrage suivant :

 

Vocabulaire du français contemporain, avec des exemples effrontés et des commentaires insolents

 

 

livre   V O C A B U L A I R E   -   couverture.jpg



31/07/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres