Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

Politiquement correct (02) : demain j'peux pas, j'ai espace aqualudique

Non, je ne consomme aucune substance interdite. Vous avez bien lu : "espace aqualudique". Qu'est-ce donc ? Même le correcteur automatique s'est affolé et me le souligne de rouge, le ringard qui ne connaît rien aux "mots" nouveaux ...

 

Eh oui. Le pauvre n'est pas à la page. Un espace aqualudique (stop au soulignement en rouge, merci), c'est un endroit avec de l'eau (aqua) où l'on joue (ludique), où l'on prend du plaisir. Autrement dit ... une piscine.

 

Vous n'y croyez pas ? Vous doutez que la course aux termes ronflants ait pu atteindre pareil paroxysme ? Vous avez tort. J'ai vu de mes yeux, si je puis dire, au fronton d'une piscine, une enseigne qui proclamait : "Espace aqualudique". C'était il y a quelques mois, au mois de mars très exactement, dans le fin fond de l'Aveyron (désolée de vous dénoncer, amis Aveyronnais ...), Vous imaginez ? Pas très très loin du plateau de Millevaches (1), entre ciel (couvert) et terre (qui tourne ; bonjour les routes tortueuses), on vous propose un "espace aqualudique" pour prendre un bain. Une simple piscine, bien sûr, cela aurait été d'un commun ! Mais un "espace aqualudique", c'est tellement mieux ...

 

On peut rire, mais c'est un exemple entre plusieurs de cette inflation lexicologique qui consiste à attribuer des noms surdimensionnés pseudosavants à des choses ou concepts usuels, alors qu'il existe des mots très simples qui disent la même chose. Mais ces mots simples sont peut-être, justement, trop simplets. Il faut donc des termes enflés et pompeux. Ce qui peut donner, amusons-nous :

 

Aujourd'hui, lors de la pause méridienne, j'ai vu le directeur des ressources humaines au restaurant d'entreprise. Nous avons parlé de l'espace détente avant de réintégrer nos espaces professionnels.

 

Autrement dit :

 

Aujourd'hui, à midi, j'ai vu le chef du personnel à la cantine. Nous avons parlé de la salle-café avant de retourner chacun dans son bureau.

 

Personnellement, ce langage gonflé comme une outre me fatigue. Je sens que j'ai bien besoin d'aller me détendre dans l'espace aqualudique ...

 

 

 (1) On a énormément glosé sur l'étymologie de Millevaches ; des hypothèses linguistiques ont été confrontées à des tentatives d'explication de ce nom à partir de légendes locales. En dernier ressort, il semble acquis qu'il ne s'agit pas là d'un lieu propre à accueillir les amoureux des bovins mais d'un plateau aux "mille vasques", c'est-à-dire aux nombreuses sources d'eau naturelles. Toutefois, la discussion reste ouverte.

 



13/10/2013
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres