Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

Quelques graphies fautives - 01

Ces "graphies fautives" sont ce que l'on appelle communément des fautes d'orthographe.  Voici un tableau qui répertorie certaines de ces erreurs trop souvent fréquentes dans les écrits contemporains :

 

 

 

à l'envie

à l'envi

à priori / à postériori

a priori / a posteriori

avoir à faire à quelqu'un

avoir affaire à quelqu'un

avoir son comptant

avoir son content

ça et là

çà et là

çà va ?

ça va ?

celà

cela

c'est à dire

c'est-à-dire

cette maison est / tombe en ruines

cette maison est / tombe en ruine

cordillière

cordillère

de parts en parts

de part en part

des décorums

des décorum

distingo

distinguo

en détails

en détail

en l'occurence

en l'occurrence

en terme d'emploi

en termes d'emploi

et bien, et oui

eh bien, eh oui

etc…

etc.

être à cours de quelque chose

être à court de quelque chose

être à mille lieux de penser quelque chose

être à mille lieues de penser quelque chose

goître[1]

goitre

groseiller, joailler, médailler, quincailler, serpillère

groseillier, joaillier, médaillier, quincaillier, serpillière

il concluera[2]

il conclura

je n'y retournerai pas de sitôt !

je n'y retournerai pas de si tôt !

le dit, la dite

ledit, ladite

logarythme

logarithme

monter le cou à qn

monter le coup à qn

moyennant finances

moyennant finance

non sans raisons

non sans raison

ouvrir grands les yeux

ouvrir grand les yeux

par endroit, par moment, par instant

par endroits, par moments, par instants

pour raisons de santé

pour raison de santé

prendre à parti

prendre à partie

quelque soit

quel que soit

quelques cent personnes sont venues

quelque cent personnes sont venues

quoiqu'il en soit

quoi qu'il en soit

sans détours

sans détour

sans laisser de traces

sans laisser de trace

soit-disant

soi-disant[3]

tirer partie de quelque chose

tirer parti de quelque chose

vivre aux dépends de

vivre aux dépens de

 


[1] Il y a bien, en revanche, un accent circonflexe dans cloître et dans croître.

[2] Le verbe *concluer n'existe pas.

[3] Rappelons que soi-disant est invariable.



18/02/2015
7 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres