Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

Réceptionner et recevoir

     Le verbe réceptionner désigne l'action de procéder à plusieurs opérations quand on reçoit une commande : on la vérifie, éventuellement on l'enregistre, etc. Mais comme l'une des modes langagières actuelles consiste en l'adoration des verbes en -tionner, il n'en fallait pas davantage pour que réceptionner fût mis à toutes les sauces. On réceptionne donc une lettre aussi bien qu'un ami, l'équipe de foot de Tirdan-Lepetifilé réceptionne l'équipe de Penne-Halty (les journalistes sportifs, toujours en verve, évoquent d'ailleurs la réception d'une équipe adverse), etc. L'engouement pour réceptionner est d'ailleurs assez ancien car la première attestation de réceptionner un ballon durant une rencontre remonte à 1924.

     On aura compris que réceptionner doit être réservé aux colis, aux marchandises, tous objets qui impliquent quelques formalités. Dans tous les autres cas, on utilisera recevoir, qui est de fort bon aloi.

 

 

Cet article est extrait de l'ouvrage suivant :

 

Vocabulaire du français contemporain, avec des exemples effrontés et des commentaires insolents

 

 

livre   V O C A B U L A I R E   -   couverture.jpg



05/01/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 131 autres membres