Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

en en en


en en en

On peut faire une phrase française tout à fait correcte avec une succession de trois pronoms en, même s'il faut bien admettre l'étrangeté de la phrase. Soit par exemple :

 

         Léo reçoit des amis. Il prend des verres et du vin. En en en remplissant un, il le casse.

 

Les trois en s'expliquent ainsi :

 

–       premier en : il s'agit du pronom qui accompagne le gérondif remplissant ;

–       deuxième en : ici, cet en est le pronom qui accompagne un, pour remplacer le syntagme sous-entendu un verre (il prend un verre > il en prend un) ;

–       troisième en : utilisé pour éviter la répétition de vin (en en remplissant un de vin).

 

Si on remplace remplir par emplir, la prononciation de cette phrase avec une telle séquence peut tourner à l'exercice de diction, dans la mesure où toutes les liaisons doivent être articulées :

 

         Léo reçoit des amis. Il prend des verres et du vin. En en en emplissant un, il le casse.

 

Étonnant, non ?


13/03/2015
0 Poster un commentaire