Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

Ouvrage personnel : Le professeur des écoles est en surcharge pondérale


Ouvrage personnel : Le professeur des écoles est en surcharge pondérale

     Voilà environ une quarantaine d'années que ce que l'on appelle le politiquement correct a infiltré le vocabulaire français. Phénomène américain à l'origine, le politiquement correct a traversé l'océan Atlantique pour échouer sur nos rives et apporter avec lui le puritanisme américain qui a peur des mots.

     En effet, le politiquement correct est une façon de s'exprimer qui supprime des termes considérés comme étant trop crus ou dévalorisants et qui les remplace par d'autres mots jugés flatteurs, moins stigmatisants ou moins licencieux selon les cas ; il semblerait meilleur d'être en situation de demande d'emploi plutôt qu'au chômage. Les mots qui peuvent fâcher ou blesser sont donc bannis et, de ce fait, le politiquement correct, voile pudique sur les misères du monde, agit comme un véritable cache-sexe lexical.

     Cet ouvrage, Le professeur des écoles est en surcharge pondérale, sous-titré L'hypocrisie du politiquement correct, se propose d'analyser plusieurs mots ou expressions politiquement corrects utilisés de nos jours dans notre langue en proposant, pour chacun d'entre eux, une traduction en ce que l'auteur appelle français normal. Parfois sarcastique, souvent ironique, ce livre est un reflet du lexique artificiel qu'est le politiquement correct contemporain.

 

Cet ouvrage est disponible en suivant ce lien.

 

LIVRE - Politiquement correct - COUVERTURE.jpg


30/04/2016
0 Poster un commentaire

Le professeur des écoles est en surcharge pondérale - Extrait

Voici quelques définitions extraites de l'ouvrage Le professeur des écoles est en surcharge pondérale :

 

Viticulteur
Représentant de la profession aujourd'hui disparue de vigneron et cousin du paysan qui s'est mué en agriculteur ou en exploitant agricole. Tous ces changements de noms améliorent très certainement le rendement des terres.

 

Plan social
Appellation scandaleuse : celui qui fait partie d'un licenciement collectif doit chercher en vain le côté social de la chose. Tu es viré, Camarade, mais c'est social. Ah bon.

 

Défavorisé
Personne qui n'a pas eu de chance puisqu'elle manque de faveur, apparemment. On en conclut qu'est pauvre celui qui n'a pas connu de bonnes occasions dans sa vie. De ce fait, être riche est donc un coup de veine. Le politiquement correct déforme non seulement les mots mais aussi les concepts et les idées.

 

Intervention chirurgicale
Doit faire moins peur que l'ancienne opération. Pose toutefois un problème : si l'on ne doit plus dire que l'on va se faire opérer, on ne peut toutefois pas affirmer que l'on s'apprête à se faire intervenir. Comme nous l'avons déjà dit, le politiquement correct n'est pas toujours, tant s'en faut, équivalent du grammaticalement incorrect.

 

Corps sans vie et corps inanimé
Euphémismes utilisés à la place de cadavre, mot jugé trop choquant par les médias. Rappelons que, dans les comptes rendus de la presse, un corps sans vie git généralement dans une mare de sang. Extase garantie si, encore plus fort, le corps sans vie est allongé dans une véritable mare de sang.


02/05/2016
4 Poster un commentaire