Site de Françoise Nore

Site de Françoise Nore

Olympiade, olympien et olympique

     Voici des mots dont le sens semble ne pas être parfaitement bien connu, au vu des erreurs d'utilisation que l'on peut constater.

     L'adjectif olympien a pour sens "relatif à l'Olympe" et, par dérivation métaphorique, "noble, majestueux, serein" : les lexicologues affichent toujours un calme olympien. L'adjectif olympique, pour sa part, signifie "relatif à la ville d'Olympie et à ses jeux, anciens ou contemporains" : vivent les Jeux olympiques !

     Le nom olympiade a pour sens "intervalle de quatre ans entre deux occurrences des jeux olympiques". Ainsi, entre les Jeux de 2012 et ceux de 2016, l'olympiade est la période allant de 2012 à 2016. Il est donc tout à fait fautif de parler des olympiades de 2016 au lieu des jeux olympiques de 2016. En revanche, on peut parler des Jeux de la trente-et-unième olympiade pour évoquer la compétition de 2016 puisque la période allant de 2012 à 2016 est bien la trente-et-unième olympiade de l'ère moderne.

     En ce qui concerne l'usage des majuscules, l'Académie elle-même n'a pas tranché, ce qui ne laisse pas que de nous plonger dans la perplexité ; probablement les Immortels ne sont-ils pas très portés sur le sport. Notons toutefois que certains auteurs préconisent jeux Olympiques pour les jeux antiques et Jeux olympiques pour les jeux modernes, ce qui est, somme toute, un bon moyen de faire une distinction qui peut s'avérer fort utile.

 

 

Cet article est extrait de l'ouvrage suivant :

 

Vocabulaire du français contemporain, avec des exemples effrontés et des commentaires insolents

 

 

livre   V O C A B U L A I R E   -   couverture.jpg



11/11/2015
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 138 autres membres