Françoise NORE

Françoise NORE

Curiosités lexicales


Des mots sans rime

Nous proposons ici une liste de mots qui ne riment avec aucun autre mot. Évidemment, ni les noms propres ni les dérivés par préfixation n'entrent en ligne de compte : un antibelge ne va pas rimer avec un belge, ce serait de la triche.

 

Il convient par ailleurs de délimiter ce que l'on prend en considération : soit l'ensemble de la syllabe, soit la totalité de sa partie vocalique, ou bien encore seulement la fin de cette même partie vocalique. Dans ce dernier cas, on pourrait accepter les mots ministre et sinistre comme rimes de cuistre. Mais nous avons fait le choix de prendre en compte les parties vocaliques dans leur ensemble, et donc de refuser le couple cuistre - ministre.

 

 

 

abrupt

belge

bulbe

chanvre

cuistre

dioptre[1]

drachme

fichtre

fourche

girofle

goinfre

huître

humble

hydne (m.)[2]

incurve (adj.)

jungle

larve

ménechme (m.)[3]

meurtre

monstre

muscle

pampre[4]

pauvre

perdre

poivre

pourpre

puisque

quatorze

quinze

sceptre

sépulcre

siècle

simple

stagner

stupre

sylve[5]

tertre

vaincre

zancle[6]

   

   

   

 

 

 

 Mots rimant avec un seul autre mot

 

Généralement, on cite le nom triomphe comme exemple de mot sans rime. Or, si en effet triomphe n’a pas de rime dans le vocabulaire courant, il rime avec le nom gomphe, qui désigne une sorte de libellule. Voici quelques mots qui ont un seul mot rimé, pour la plupart des noms rares[7] :

 

Arbre et marbre

 

Camphre et fanfre (m.) « petit poisson, dit pilote du requin »

 

Comble et omble (m.) « poisson d'eau douce »

 

Sourdre et tourdre (m.) « variété de grive » et « poisson de la Méditerranée »

 

Triomphe et gomphe (m.) « libellule de taille moyenne »

 

Valse et salse (f.) « volcan qui lance de la boue et une eau très salée »

 

Vulve et ulve (f.) « sorte d'algue »

 


[1] Dioptre est un nom sans rime, rare, masculin ou féminin, ce qui fait beaucoup de particularités pour un seul nom. Que l’on en juge : au masculin, dioptre signifiait « dilatateur, spéculum ». Ce sens a disparu, et un dioptre est aujourd’hui, selon le TLFI, la « surface séparant deux milieux transparents, homogènes et de réfringence différente ». Au féminin, c’est un instrument employé en astronomie et en géométrie pour observer des objets éloignés.

 

 

[2] Espèce de champignon à chapeau hérissé.

 

 

[3] Synonyme très littéraire et plutôt rare de sosie.

 

 

[4] Le pampre est le rameau de vigne qui porte les feuilles et généralement les fruits.

 

 

[5] Une sylve est un bois ou une forêt dans un style littéraire, et une forêt équatoriale en langage standard.

 

 

[6] Un zancle est un poisson osseux et brillant, aussi rare que son nom.

 

 

[7] Nous n’avons pas donné le sens des mots qui nous semblent être compréhensibles par tous.


13/09/2019
10 Poster un commentaire

Quelques gentilés amusants

Si tous les gentilés s'étaient formés sans modifier le nom de leur commune et affichaient ainsi une forme prédictible, tels Parisien, Toulonnais et Seynois, que l'on peut identifier sans trop de risque de se tromper comme les noms désignant les habitants de Paris, de Toulon et de La Seyne, la vie serait simple. Elle serait même, peut-être, ennuyeuse. Aussi l'étymologie, des contraintes dérivationnelles mais aussi la fantaisie ont-elles créé quelques gentilés tout à fait inattendus, voire amusants. Nous présentons ici un florilège de quelques-uns de ces noms d'habitants aux sonorités ou aux homonymies des plus divertissantes.

 

 

Aiguilles (05)

Aiguillon

Béziers (34)

Biterrois

Bonny-sur-Loire (45)

Bonnychon

Bourré (41)

Bourrinchon

Cast (29)

Castois

Dolo (22)

Dulcinéen

Forges (61)

Forgeron

Fourches (14)

Fourchu

Grâces (22)

Gracieux

Joué-l'Abbé (72)

Joyeux

La Chapelle-Thémer (85)

Théméraire

La Mouche (50)

Moucheron

Le Vieux-Bourg (22)

Vieux-Bourgeois[1]

L'Hôtellerie (14)

Hôtellier

Longcochon (39)

Couchetard

Luc-sur-Mer (14)

Lutin

Lure (70)

Luron

Puteaux (92)

Putéolien

Saint-Mars-du-Désert (44)

Marsien

Saint-Pierre-la-Cour (53)

Pierrotcourtois

Villechien (50)

Toutouvillais

 


[1] La femme du Vieux-Bourgeois est la Vieux-Bourgeoise, et non pas la Vieille-Bourgeoise, ce qui ne serait pas très sympathique.


17/06/2018
6 Poster un commentaire

Quand les mots changent de sens

On n'en est pas forcément conscient, mais les mots que nous connaissons aujourd'hui n'ont pas toujours eu le sens qui nous est familier, tant s'en faut.

 

Voici donc une liste non exhaustive de quelques mots dont la toute première signification, indiquée entre guillemets, ne laissera pas que d'étonner le lecteur :

 

 

abasourdir "tuer"

artifice "art, métier"

atout "malheur, revers"

baigneur "employé d'un établissement de bains"

baladeur "colporteur"

brasseur "ouvrier travaillant de ses bras"

brocanteur "colporteur"

camelot "tisserand d'étoffes en poil de chèvre"

carreleur "savetier ambulant"

cendrier "marchand de cendres"

chausseur "paveur de chaussées"

compassé "arrangé comme il convient"

coquetier "marchand de beurre, œufs et fromages"

coucheuse "dentellière"

éjaculer "lancer"

embonpoint "bonne santé"

énerver "ôter la force physique ou morale, rendre sans forces"

falot "gai, plaisant"

formidable "redoutable"

fruste "qui porte la marque d'une haute antiquité"

furieux "enthousiaste, exalté"

hilarité "joie douce et calme"

humoriste "d'humeur maussade"

laitier "fabricant de lattes en bois"

malice "méchanceté"

matrone "sage-femme"

médiocrité "modération, juste milieu"

mièvre "qui a de la vivacité, malicieux"

murmure "brouhaha, tumulte"

narquois "soldat démobilisé" puis "rusé, fourbe"

physicien "médecin"

poulailler "marchand de volailles"

préservatif "antidote", "remède"

promoteur "ecclésiastique relevant du ministère public dans une juridiction religieuse"

rêverie "délire causé par la fièvre"

riverain "batelier"

sommelier "gardien de bêtes de somme"

trafiquant "colporteur"

truculent "farouche, rude"

voiturier "transporteur"

 

 


03/06/2015
6 Poster un commentaire