Linguistique française

Quelques gentilés amusants


Quelques gentilés amusants

Si tous les gentilés s'étaient formés sans modifier le nom de leur commune et affichaient ainsi une forme prédictible, tels Parisien, Toulonnais et Seynois, que l'on peut identifier sans trop de risque de se tromper comme les noms désignant les habitants de Paris, de Toulon et de La Seyne, la vie serait simple. Elle serait même, peut-être, ennuyeuse. Aussi l'étymologie, des contraintes dérivationnelles mais aussi la fantaisie ont-elles créé quelques gentilés tout à fait inattendus, voire amusants. Nous présentons ici un florilège de quelques-uns de ces noms d'habitants aux sonorités ou aux homonymies des plus divertissantes.

 

 

Aiguilles (05)

Aiguillon

Béziers (34)

Biterrois

Bonny-sur-Loire (45)

Bonnychon

Bourré (41)

Bourrinchon

Cast (29)

Castois

Dolo (22)

Dulcinéen

Forges (61)

Forgeron

Fourches (14)

Fourchu

Grâces (22)

Gracieux

Joué-l'Abbé (72)

Joyeux

La Chapelle-Thémer (85)

Théméraire

La Mouche (50)

Moucheron

Le Vieux-Bourg (22)

Vieux-Bourgeois[1]

L'Hôtellerie (14)

Hôtellier

Longcochon (39)

Couchetard

Luc-sur-Mer (14)

Lutin

Lure (70)

Luron

Puteaux (92)

Putéolien

Saint-Mars-du-Désert (44)

Marsien

Saint-Pierre-la-Cour (53)

Pierrotcourtois

Villechien (50)

Toutouvillais

 


[1] La femme du Vieux-Bourgeois est la Vieux-Bourgeoise, et non pas la Vieille-Bourgeoise, ce qui ne serait pas très sympathique.


17/06/2018
4 Poster un commentaire