Françoise NORE

Françoise NORE

Jean Maillet, Dico étymo - Inventaire des étymologies surprenantes

         Le nom de l’absinthe signifierait « que l’on ne peut pas boire » ? En effet. L’hippocampe serait un « cheval-poisson » ? Tout à fait. Le niais n’aimerait guère quitter son nid ? Rien n’est plus exact. Toutes ces étymologies étonnantes, et bien d’autres, sont présentes dans le livre qui fait l’objet de cet article.

 

 

         Publié aux éditions Albin Michel en 2008, le Dico étymo de Jean Maillet est un ouvrage qui fournit au lecteur l’étymologie de pas moins de 267 mots, ce qui représente un travail de recherche assez considérable : trouver l’origine des mots n’est pas un divertissement de salon mais, bien souvent, une quête de longue haleine.

 

         Naturellement, les mots dont la provenance est totalement inattendue offrent le plus d’intérêt : il n’y a rien d’extraordinaire dans le fait que table vient du latin tabula. Ce ne sont donc pas des filiations comme celle-ci que Jean Maillet nous dévoile, mais des relations lexicales étonnantes, et son Dico étymo est un florilège de surprises étymologiques : qui penserait que des mots aussi courants que escalope, matelot ou pommade proviennent de mots dont le sens est fort éloigné du leur ? Sait-on qu’il faut fréquemment aller chercher l’origine de mots français tout à fait courants dans des langues étrangères ?

 

 

 

Apprendre en s’amusant

 

         Jean Maillet s’est donc donné pour tâche d’instruire le lecteur, mais aussi de le distraire. Chaque mot fait l’objet d’une notice, et la présentation de ces notices est tout à fait originale, que l’on en juge. Le mot est immédiatement suivi de celui dont il découle, ce qui est certes classique, mais la notice descriptive elle-même est introduite par une définition de ce même mot, une définition qui s’apparente souvent, dans le ton et dans la forme, à celles auxquelles sont habitués les cruciverbistes : « Avec tambour et trompette », pour chamade, « C’est à n’y rien comprendre ! » pour galimatias, « La descendance sémantique d’une patte d’oiseau » pour pedigree. Parfois, ces définitions font directement référence à l’étymologie du mot examiné, comme « Le mot clé » pour cheville, car ce dernier vient du latin clavis « clef ». De plus, une colonne située à la gauche des explications étymologiques fournit des indices en rapport avec le mot étudié : pour délire, l’auteur indique qu’il peut être « ‘de grandeur’ ou ‘de persécution’ » et que son équivalent latin « est parfois qualifié de tremens », avant de citer les noms transport, divagation et égarement.

 

         Au vu de ce qui précède, on comprend que, si ce livre présente un intérêt indéniable pour la découverte de l’origine de tous ces mots, il peut aussi être utilisé comme base de jeu : à l’aide de la définition et des indices, on peut s’amuser à deviner ou à faire deviner le mot qui fait l’objet de telle ou telle notice. Connaissance et divertissement, ce Dico étymo a donc plusieurs facettes.

 

 

 

Des références et des explications

 

         En ouverture de son livre, J. Maillet propose un glossaire de quelques termes de linguistique ainsi que des explications sur les subdivisions du latin et du français, toutes choses bien utiles pour les non-spécialistes. Les notices sont suivies de la bibliographie sur laquelle l’auteur s’est appuyé, une bibliographie qui comprend tous les livres de référence en la matière, qu’il s’agisse de dictionnaires anciens comme ceux de Cotgrave, d’Estienne, de Furetière ou de Ménage, ou de travaux plus récents, tels ceux de von Wartburg ou de Guiraud. Enfin, l’ouvrage se conclut par un index qui dresse la liste non seulement des mots examinés, mais aussi de leurs corrélats.

 

         On n’hésitera donc pas à se plonger dans ce Dico étymo, car les surprises étymologiques sont au coin de chaque page. Et on regardera les coquelicots, les grimoires et les marmites d’un autre œil, car on n’ignore désormais plus rien de l’origine de leur nom, origine des plus étonnantes, s’il en est.

 

 

 

 

index.jpg



23/12/2019
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 252 autres membres