Françoise NORE

Françoise NORE

Mots rares - 02

Cet article présente une nouvelle liste de mots rares, soutenus ou littéraires, que l’on peut encore rencontrer sous la plume de certains auteurs. Il contient également des mots qui, bien qu'ils aient la caution de plusieurs siècles d’existence, ne sont plus utilisés par les écrivains et sont donc réputés comme étant disparus ; pourtant, les nuances sémantiques qu’ils contiennent s’avéreraient souvent utiles. Découvrons tous ces termes, qu’il serait judicieux de réintroduire dans l’usage.

 

 

 

Adamantin

« (d’une personne) dont l’éclat est comparable à celui du diamant ».

 

Adorner

« orner, parer avec quelque recherche, embellir, décorer ».

 

Adurer

« brûler » ; « brûler, se consumer ».

 

Aiguayer [1]

« baigner, laver dans l'eau ».

 

Algide (adj.)

« froid, glacial ».

 

Ambuler

« marcher selon le rythme de la promenade, sans hâte et souvent sans but, déambuler ».

 

Angor (m.)

« douleur, oppression ».

 

Appéter

« (d’une chose) exciter l’appétit de quelqu’un ».

 

Atrabilaire (adj.)

« facilement irritable » ; « coléreux ».

 

Baller

« osciller, balancer, pendre ».

 

Belluaire (n.)

« dompteur de fauves ».

 

Bénévolent

« bienveillant, empli de bonté indulgente ».

 

Cautèle (f.)

« Prudence mêlée de ruse, défiance ».

 

Cérulé (adj.)

« bleu vif, bleu azur ».

 

Coint (adj.)

« joli, agréable ».

 

Comburer [2]

« brûler, consumer ».

 

Condoler et se condouloir

« prendre part à la peine de quelqu’un et le lui témoigner ».

 

Contemption

« mépris ».

 

Déréliction

« solitude morale, en particulier par rapport à Dieu ».

 

Discord (adj.)

« qui manque d'unité, d'accord ».

 

Discrépance

« (de pensées, d’idées) disconvenance, divergence ».

 

Duire (intr.)

« convenir, plaire (à quelqu'un) ».

 

Égrotant

« maladif, souffreteux ».

 

Évagation

« disposition de l'esprit à se détacher de l'objet auquel il devrait se fixer ».

 

Expecter

« attendre, s’attendre à ».

 

Flaccide (adj.)

« qui n'a pas de tenue, flasque ».

 

Flave (adj.)

« blond doré très lumineux ».

 

Flexueux

« (d’une tige) courbé, fléchi » ; « sinueux, ondoyant » (figuré).

 

Fouir

« creuser » ; « creuser la terre ».

 

Gastrolâtre (m.)

« celui qui voue un culte passionné à la bonne chère, gourmand » ; « goinfre ».

 

Géhenne (f.)

« torture » ; « souffrance physique ou morale atroce ».

 

Hétaïre (f.)

« femme vénale » ; « prostituée ».

 

Hyperphagie (f.)

« boulimie ».

 

Imminer (v.)

« constituer une menace », « être sur le point de se produire, de se déclencher ».

 

Inane (adj.)

« sans valeur, sans intérêt, vide » ; « vain, inutile ».

 

Inerme (adj.)

« mou, apathique, indolent ».

 

Infrangible

« qui ne peut être brisé, rompu » ; « incassable ».

 

Joliveté ou jolité (f.)

« caractère joli de quelqu'un ou quelque chose » ; (généralement au pluriel) « manifestation, geste joli, grâce » ; (généralement au pluriel) « bibelot ».

 

Lipothymie (f.)

« évanouissement ».

 

Manducable

« mangeable ».

 

Méphitique

« dont l'exhalaison est malfaisante, toxique, parfois puante, désagréable », « malodorant » ; « qui corrompt l'âme ou l'esprit » (figuré).

 

Mirmidon ou myrmidon

« personne de petite taille, insignifiante et sans valeur, voire prétentieuse, ridicule, et qui veut paraître supérieure ».

 

Munificence (f.)

« largesse » ; « grandeur dans la générosité ».

 

Nescience (f.)

« absence de savoir » ; « ignorance, méconnaissance ».

 

Nitescence

« lueur, éclat ».

 

Nocuité

« nocivité ».

 

Noliser

« louer un moyen de transport ».

 

Obduration

« endurcissement, persévérance dans le mal ».

 

Obombrer

« ouvrir d’une ombre, cacher, protéger, dissimuler ».

 

Obvier (intr.)

« faire obstacle ».

 

Ord (adj.)

« d'une saleté repoussante » ; « qui suscite l'horreur, le dégoût » (figuré).

 

Parangon

« modèle, représentant typique de quelque chose ».

 

Pernocter (intr.)

« passer la nuit ».

 

Portenteux (adj.)

« qui relève du prodige, extraordinaire, monstrueux ».

 

Pourpris

« enceinte, clôture qui entoure un espace », « espace ainsi entouré, enclos, jardin », « lieu, local, demeure, habitation ».

 

Quérulence

« tendance pathologique à la revendication, observée chez des sujets de type paranoïaque ou hypocondriaque et revêtant parfois une forme processive ».

 

Rain (m.)

« lisière d’un bois, d’une forêt » ; « branche, rameau ».

 

Ramentevoir (v.)

« remettre en mémoire ».

 

Rubigineux

« rouillé » ; « couleur de rouille, roussâtre, fauve ».

 

Scurrile (adj.)

« de mauvais goût, bas, trivial » ; « grotesque, digne d’un bouffon ».

 

Sicaire

« tueur à gages ».

 

Souloir (tr.)

« avoir coutume, l'habitude de ».

 

Taure (f.)

« jeune vache, génisse ».

 

Trémuler

« être agité d'un tremblement, trembloter ».

 

Vénusté

« beauté comparable à celle de Vénus » ; « personne d'une beauté charmeuse » ; « beauté empreinte de grâce ».

 



[1]  La prononciation de ce verbe est [εgεje].

[2]  Ce verbe s’emploie aux sens propre et figuré. Se comburer s’utilise au sens figuré.



10/05/2023
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 402 autres membres